Les États-Unis piégés dans la guerre pétrolière entre l’OPEP et la Russie

Shares

Alors que les marchés mondiaux s’effondrent sous les effets conjugués de la crise du Covid-19 et de la guerre énergétique au sein de l’OPEP+, l’industrie américaine du pétrole de schiste pourrait ne pas survivre à une baisse durable des prix du baril. Or, malgré leurs rivalités actuelles, la Russie et l’Arabie saoudite gardent comme intérêt commun de contrer le pétrole de schiste américain. Par conséquent, Riyad emploie la manière forte pour ramener Moscou à la table des négociations, mais ces deux puissances maintiennent des pourparlers en vue d’un éventuel accord. Dans tous les cas, cette guerre pétrolière constitue d’ores et déjà un revers majeur pour l’administration Trump. En effet, la Russie a lancé cette offensive vendredi dernier pour combattre le pétrole de schiste américain, et pour riposter face aux nouvelles sanctions de Washington contre Rosneft. Décryptage d’un séisme énergétique global, et de ses potentielles conséquences pour l’ordre mondial. 

Ce contenu est réservé aux membres du niveau Abonnement mensuel.
Se connecter Adhérer
Shares
Comments are closed.